Obtenir notre extension

Jules Dassin

Source: Wikipédia, mais plus beau visuellement
Jules Dassin
Description de cette image, également commentée ci-après
Joe et Jules Dassin en 1970
Nom de naissance Julius Moses Dassin[1]
Naissance
Middletown, Connecticut, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 96 ans)
Athènes, Grèce
Profession réalisateur, scénariste, producteur et acteur
Films notables La Cité sans voiles
Les Bas-fonds de Frisco
Les Forbans de la nuit
Du rififi chez les hommes
Jamais le dimanche
Topkapi

Jules Dassin, de son vrai nom Julius Dassin, né le à Middletown (Connecticut) et mort le à Athènes[2], est un réalisateur, scénariste, producteur et acteur américain, devenu citoyen d'honneur de la Grèce.

Il est connu notamment pour son film américain Les Forbans de la nuit (1950) et son film français Du rififi chez les hommes (1955).

Exilé en Europe à l'époque de la liste noire de Hollywood, il rencontre l'actrice grecque Melina Mercouri, qu'il met en scène dans huit films, dont Jamais le dimanche (1960) ou Topkapi (1964), et qu'il épouse en secondes noces en 1966.

Par son premier mariage, il est le père du chanteur Joe Dassin, qui a fait l’essentiel de sa carrière en France.

Découvre d'autres Jules Dassin par thèmes

1911

1911

L'année 1911 est une année commune qui commence un dimanche.

Connecticut

Connecticut

Le Connecticut /kɔ.nɛk.ti'kœt/, /kɔ.nɛk.ti'kyt/ est un État du nord-est des États-Unis, situé dans la région de la Nouvelle-Angleterre. Sa capitale est Hartford et sa plus grande ville Bridgeport. Avec environ 3 500 000 habitants et une superficie de 14 371 km2, l'État est l'un des plus petits du pays mais l'un des plus densément peuplés (284 hab/km2). Il est entouré par Rhode Island à l'est, le Massachusetts au nord, l'État de New York à l'ouest et le détroit de Long Island au sud. Divisé en huit comtés, le Connecticut tire son nom d'un fleuve qui le traverse de part en part. Le sud et l'ouest de l'État, notamment les villes de Stamford, Bridgeport et New Haven, font partie de l'aire métropolitaine de New York.

2008

2008

L'année 2008 est une année bissextile qui commence un mardi. C'est la 2008e année de notre ère, la 8e année du IIIe millénaire et du XXIe siècle et la 9e année de la décennie 2000-2009.

Athènes

Athènes

Athènes est la plus grande ville et la capitale de la Grèce. En 2011, elle compte 664 046 habitants intra-muros sur une superficie de 39 km2. Son aire urbaine, le Grand Athènes, qui comprend notamment le port du Pirée, en compte plus de 4 millions. Berceau de la civilisation occidentale et dotée d'un riche passé, la ville est aujourd'hui le cœur politique, économique et culturel de la République hellénique, dont elle accueille la plupart des institutions, comme le Parlement, la Cour de cassation et le siège du Gouvernement.

Acteur

Acteur

Un acteur, ou comédien, prête son physique ou sa voix à un personnage fictif au théâtre, au cinéma, à la télévision, à la radio, ou encore dans un jeu vidéo, selon des règles artistiques.

1950

1950

L'année 1950 est une année commune qui commence un dimanche.

Du rififi chez les hommes

Du rififi chez les hommes

Du rififi chez les hommes est un film français réalisé par Jules Dassin, sorti en 1955.

1955

1955

L'année 1955 est une année commune qui commence un samedi.

1960

1960

L'année 1960 est une année bissextile qui commence un vendredi.

1964

1964

L'année 1964 est une année bissextile qui commence un mercredi.

1966

1966

L'année 1966 est une année commune qui commence un samedi.

Chanteur

Chanteur

Un chanteur ou une chanteuse est une personne qui utilise sa voix pour produire une succession de sons formant une mélodie. Ces sons peuvent être de simples phonèmes ou des textes littéraires. Le chant est présent dans tous les genres musicaux, qu'ils soient classiques ou modernes.

Biographie

Origines familiales

Jules Dassin est un des huit enfants de Samuel Dassin (1887-1949), coiffeur juif émigré de Russie aux États-Unis, et de Berthe Vogel (1885-1949).

Le nom de Dassin est attribué à Samuel par le Service d'immigration à son arrivée aux États-Unis, faute d'avoir pu faire comprendre son véritable patronyme à l'employé : le nom de « Dassin » est simplement dérivé de celui d'Odessa, sa ville natale, où son propre père était perruquier au théâtre de ballet[3].

Jeunesse

Bien que né dans le Connecticut, Jules grandit dans le quartier de Harlem à New York et fait ses études secondaires à la Morris High School dans le Bronx.

En 1933, il épouse la violoniste hongroise Béatrice Launer, dont il aura trois enfants : Joe (1938-1980), chanteur, Richelle dite « Rickie » (née en 1940), autrice-compositrice, et Julie (née en 1945), actrice.

Au cours des années 1930, il adhère au parti communiste, mais le quitte à la suite du pacte germano-soviétique (24 août 1939), qui précède d’une semaine le début de la Seconde Guerre mondiale[4].

Il étudie l'art dramatique en Europe au milieu des années 1930[pas clair]. De retour à New York, il s'engage dans le Théâtre Yiddish[4], avant de commencer une carrière dans le cinéma en 1940.

L'après-guerre : le maccarthysme et l'exil en Europe

Bien qu'il ait quitté le PC depuis 1939, lors de la « chasse aux sorcières » menée par le House Un-American Activities Committee (Commission des activités anti-américaines de la Chambre des représentants), à la fin des années 1940, il est dénoncé par Edward Dmytryk[5]. Mais lui-même refuse de « donner des noms », de dénoncer qui que ce soit.

Inscrit sur la « liste noire », Jules Dassin s'exile en Europe en 1949. À Londres, il tourne encore un film américain, Les Forbans de la nuit, dont Darryl F. Zanuck lui avait confié la réalisation juste avant sa convocation devant la commission. Il est alors annoncé aux producteurs européens que les films de Jules Dassin ne pourront être distribués aux États-Unis. Sa carrière américaine s’arrête.

L'installation en Grèce

En mai 1954, il rencontre Melina Mercouri au cours du festival de Cannes, à un moment où il découvre les œuvres de Níkos Kazantzákis. Ces deux événements le lient définitivement à la Grèce[6]. Il divorce de Béatrice Launer en 1962 et épouse Melina Mercouri en 1966.

Le couple doit quitter la Grèce à la suite du coup d'État des colonels (1967). En 1970, ils sont accusés d'avoir financé une tentative de renversement de la dictature. Ces charges sont rapidement abandonnées[4].

Découvre d'autres Biographie par thèmes

Histoire des Juifs en Russie

Histoire des Juifs en Russie

L’histoire des Juifs en Russie remonte aux premiers siècles avant l’ère commune et se poursuit jusqu’à ce jour dans les divers territoires historiques de cette aire culturelle : Scythie, Khazarie, Rous' de Kiev, Doros, Gazarie, Caucase, états de la Horde d'or, principautés ruthènes-russes et de Tmoutarakan, khanats de Crimée, de Hadjitarkhan ou de Kazan, Empire russe, Union soviétique et États issus de celle-ci.

Empire russe

Empire russe

L'Empire russe, ou empire de Russie, est l'entité politique de la Russie de 1721, sous le règne de Pierre Ier, au 14 septembre 1917, jour de la proclamation de la République russe. Sa capitale est Saint-Pétersbourg.

Harlem

Harlem

Harlem est un quartier du nord de l'arrondissement de Manhattan à New York, aux États-Unis. Il se situe entre le nord de la 96e rue et Washington Heights. Toutefois, l'espace est officieusement délimité par la 110e rue au sud et par la 155e rue au nord. Harlem a joué un rôle majeur tout au long de l'histoire de New York : au début du XXe siècle, le mouvement de la Renaissance de Harlem fit de New York le principal foyer de la culture afro-américaine ; par la suite, le quartier devint l'un des centres de la lutte pour l'égalité des droits civiques, étant donné que Harlem a longtemps été et demeure encore aujourd'hui un lieu où se concentrent les Afro-Américains.

New York

New York

New York, officiellement nommée City of New York, connue également sous les noms et abréviations de New York City ou NYC, et dont le surnom le plus connu est The Big Apple , est la plus grande ville des États-Unis en nombre d'habitants et l'une des plus importantes du continent américain et du monde. Elle se situe dans le Nord-Est du pays, sur la côte atlantique, à l'extrémité sud-est de l'État de New York. La ville de New York se compose de cinq arrondissements appelés boroughs : Manhattan, Brooklyn, Queens, le Bronx et Staten Island. Ses habitants s'appellent les New-Yorkais.

Bronx

Bronx

Le Bronx est l'un des cinq arrondissements de la ville de New York, les quatre autres étant Manhattan, Brooklyn, Queens et Staten Island. Situé au nord de la ville, il coïncide avec le comté du Bronx, découpage administratif de l’État de New York, bien que ce dernier ne fonctionne pas comme un comté à proprement parler. En effet, il n'a aucun pouvoir et dépend entièrement de l'autorité municipale.

1933

1933

L'année 1933 est une année commune qui commence un dimanche.

Hongrie

Hongrie

La Hongrie est une république constitutionnelle unitaire située en Europe centrale. Elle a pour capitale Budapest, pour langue officielle le hongrois et pour monnaie le forint. Son drapeau est constitué de trois bandes horizontales, rouge, blanche et verte, et son hymne national est le Himnusz. D'une superficie de 93 030 km2, elle s'étend sur 250 km du nord au sud et 524 km d'est en ouest. Elle a 2 009 km de frontières avec l'Autriche à l'ouest, la Slovénie et la Croatie au sud-ouest, la Serbie au sud, la Roumanie au sud-est, l'Ukraine au nord-est et la Slovaquie au nord.

Béatrice Launer

Béatrice Launer

Béatrice Launer est une violoniste hongroise de confession juive, née le 18 juin 1913 à New York et morte le 15 avril 1994.

Joe Dassin

Joe Dassin

Joseph Ira Dassin, dit Joe Dassin, né le 5 novembre 1938 à New York (États-Unis) et mort le 20 août 1980 à Papeete, est un chanteur, compositeur et écrivain américano-français[réf. nécessaire].

Chanteur

Chanteur

Un chanteur ou une chanteuse est une personne qui utilise sa voix pour produire une succession de sons formant une mélodie. Ces sons peuvent être de simples phonèmes ou des textes littéraires. Le chant est présent dans tous les genres musicaux, qu'ils soient classiques ou modernes.

Julie Dassin

Julie Dassin

Julie Dassin est une actrice franco-américaine, née le 30 juillet 1944 à Los Angeles en Californie, fille de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films, et de Béatrice Launer (1913-1994), violoniste virtuose, et sœur du chanteur Joe Dassin (1938-1980). Également chanteuse, elle a notamment collaboré avec Brigitte Fontaine sur l'album Brigitte Fontaine, sorti en 1972.

Acteur

Acteur

Un acteur, ou comédien, prête son physique ou sa voix à un personnage fictif au théâtre, au cinéma, à la télévision, à la radio, ou encore dans un jeu vidéo, selon des règles artistiques.

Carrière cinématographique

Jules Dassin considérait qu'il avait eu trois carrières cinématographiques :

  • une période d'apprentissage lorsqu'il tournait des séries B à Hollywood,
  • une en Europe où il chercha surtout à tourner[pas clair]
  • une en Grèce, celle de sa maturité[7].

Carrière à Hollywood

Il arrive au cinéma par la mise en scène théâtrale.

En 1940, il est engagé comme stagiaire par la RKO après avoir monté une pièce à New York. Il est assistant d'Alfred Hitchcock sur le tournage du film Joies matrimoniales[8]. La technique et la direction d'acteur d'Hitchcock l'impressionnent durablement[9]. Non retenu par la RKO, il réalise un court métrage pour la MGM. D'abord refusé, Le Cœur révélateur, d'après une nouvelle de Poe, rencontre un vif succès qui surprend le réalisateur. Lui-même juge ce premier essai « très avant-garde et surtout très mauvais[10] ». À l'inverse, il considère son deuxième long métrage Les Amours de Marthe, dont le coût n’excède pas 200 000 $, comme son meilleur film.

Pour la MGM, il fait des travaux de commande, comme Quelque part en France, avec John Wayne et Joan Crawford[4]. Il rejoint alors les studios Universal pour qui il tourne Les Démons de la liberté, avec Burt Lancaster, puis La Cité sans voiles. Mais, le premier est jugé trop violent et le second déplaît aussi au studio. Les deux films sont coupés et remontés. Jules Dassin se sent trahi et quitte Universal. Pour la Fox, il réalise Les Bas-fonds de Frisco, sur un scénario de l'auteur engagé à gauche, Bedderides[5].

Ses films noirs mêlent « documentaire et lyrisme ». Jules Dassin considère que c’est « [s]a pauvre recherche de la vérité, limitée par des séries noires »[11].

Carrière en France

Après Les Forbans de la nuit, ce n'est qu'en 1955 qu'il peut reprendre la réalisation, avec un film noir, Du rififi chez les hommes, qui lui vaut le prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Il apparaît lui-même dans le film, dans le rôle d'un perceur de coffre-fort milanais, sous le pseudonyme de Perlo Vita[4].

En 1962, alors qu’il est installé en Grèce, il vient à Paris mettre en scène Flora de Fabio Mauri et Franco Brusati au théâtre des Variétés .

Carrière en Grèce

En 1956, il tourne en Grèce Celui qui doit mourir d'après le roman Le Christ recrucifié de Níkos Kazantzákis, avec Melina Mercouri, Pierre Vaneck et son fils Joe Dassin.

Il retourne un moment à Londres, où il collabore avec Joseph Losey sur Temps sans pitié et L'Enquête de l'inspecteur Morgan[5].

De retour en Grèce, il tourne en 1959 avec Melina Mercouri un de ses plus grands succès, Jamais le dimanche, dont il signe aussi le scénario. Il y interprète le rôle d'un jeune philhellène, Homer Thrace, né à Middletown dans le Connecticut, qui tente de faire rentrer dans le droit chemin une prostituée, Ilya. Le mélange de la modernité en marche dans un Pirée en mutation et d'éléments folkloriques fait le succès du film, en Grèce et dans le monde[12]. Melina Mercouri remporte le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes en 1960 et la célèbre musique de Mános Hadjidákis, notamment la chanson Les Enfants du Pirée, remportent l'Oscar de la meilleure musique de film en 1961. Jules Dassin est aussi nommé dans les catégories « meilleur réalisateur » et « meilleur scénario »[13].

En 1968, Point noir (en) (Uptight) est un remake du Mouchard de John Ford. C'est aussi son premier film tourné aux États-Unis depuis qu'il a dû s'exiler[4] en 1949.

Son Phaedra, sur un scénario de Marguerite Liberaki, transpose la tragédie dans la Grèce contemporaine, dans un milieu de riches armateurs. The Rehearsal de 1974 est une reconstitution de la révolte des étudiants de Polytechnique à la fin de la dictature des colonels, le . Le film est surtout destiné au public étranger.

Cri de femmes (1978) est encore une réflexion sur la mythologie grecque, la Grèce contemporaine et aussi la mise en scène : une actrice devant interpréter Médée sur scène rend visite en prison à une Américaine qui, pour venger son honneur, a tué ses trois enfants[6].

Il recommence aussi à mettre en scène au théâtre. En 1967, il monte à Broadway, Ilya Darling, une adaptation de Jamais le dimanche, encore avec Melina Mercouri dans le rôle principal[4].

Près de la fin de sa vie, il monte à Athènes L'Opéra de quat'sous[8].

Découvre d'autres Carrière cinématographique par thèmes

Alfred Hitchcock

Alfred Hitchcock

Sir Alfred Hitchcock [ˈælfɹɪd ˈhɪt͡ʃkɒk] est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma britannique, naturalisé américain en 1955, né le 13 août 1899 à Leytonstone (Londres) et mort le 29 avril 1980 à Bel Air.

Joies matrimoniales

Joies matrimoniales

Joies matrimoniales est un film américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1941. Il s'agit de la seule véritable comédie réalisée par Sir Alfred Hitchcock.

Le Cœur révélateur (film, 1941)

Le Cœur révélateur (film, 1941)

Pour la nouvelle d'Edgar Allan Poe, voir Le Cœur révélateur

Edgar Allan Poe

Edgar Allan Poe

Edgar Allan Poe /ˈɛdɡɚ ˈælən poʊ/, né le 19 janvier 1809 à Boston et mort le 7 octobre 1849 à Baltimore, est un poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l'une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes — genre dont la brièveté lui permet de mettre en valeur sa théorie de l'effet, suivant laquelle tous les éléments du texte doivent concourir à la réalisation d'un effet unique — il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique.

Les Amours de Marthe

Les Amours de Marthe

Les Amours de Marthe est une comédie romantique américaine réalisée par Jules Dassin sur un scénario de Isobel Lennart. Le film est sorti en 1942.

John Wayne

John Wayne

Marion Robert Morrison, dit John Wayne, est un acteur, réalisateur et producteur américain né le 26 mai 1907 à Winterset (Iowa) et mort le 11 juin 1979 à Los Angeles (Californie).

Joan Crawford

Joan Crawford

Joan Crawford, nom de scène de Lucille Fay LeSueur, est une actrice et productrice américaine née le 23 mars 1904 à San Antonio (Texas) et morte le 10 mai 1977 à New York.

Les Démons de la liberté

Les Démons de la liberté

Les Démons de la liberté est un film américain réalisé par Jules Dassin, sorti en 1947.

Burt Lancaster

Burt Lancaster

Burt Lancaster [bɝt ˈlænkæstɚ], né le 2 novembre 1913 à New York et mort le 20 octobre 1994 à Los Angeles, est un acteur, réalisateur et producteur américain.

La Cité sans voiles

La Cité sans voiles

La Cité sans voiles est un film américain réalisé par Jules Dassin, sorti en 1948.

20th Century Studios

20th Century Studios

20th Century Studios est une société de productions cinématographiques américaine.

Les Bas-fonds de Frisco

Les Bas-fonds de Frisco

Les Bas-fonds de Frisco est un film américain réalisé par Jules Dassin, sorti en 1949.

Engagement politique

Politiquement engagés à gauche, Jules Dassin et Melina Mercouri quittent la Grèce lors de la dictature des colonels et se réfugient à Paris[13].

Au rétablissement de la démocratie, Melina Mercouri, devenue ministre de la Culture, demande le retour des marbres du Parthénon connus sous le nom des marbres d'Elgin, exposés au British Museum de Londres.

Jules Dassin participe à ce combat. Il devient, après la mort de son épouse, président de la fondation Melina-Mercouri, qui travaille au rapatriement des marbres en Grèce[13].

Découvre d'autres Engagement politique par thèmes

Dictature des colonels

Dictature des colonels

La dictature des colonels est le nom donné au pouvoir politique en place en Grèce du 21 avril 1967 au 24 juillet 1974. Elle est parfois aussi appelée dictature du 21 avril. Après octobre 1967, elle est parfois simplement évoquée avec le terme de « junte » ou « junte des colonels ».

Paris

Paris

Paris est la capitale de la France. Divisée en vingt arrondissements, elle est le chef-lieu de la région Île-de-France et le siège de la métropole du Grand Paris.

Parthénon

Parthénon

Le Parthénon — grec ancien : Ὁ Παρθενών / Parthenṓn, littéralement « la « salle » ou la « demeure » des vierges » —, est un trésor grec, situé sur l'Acropole d'Athènes, destiné à la conservation d'une sculpture de la déesse Athéna, que les Athéniens considéraient comme la patronne de leur cité.

Thomas Bruce (7e comte d'Elgin)

Thomas Bruce (7e comte d'Elgin)

Thomas Bruce dit Lord Elgin, né le 20 juillet 1766 dans la résidence familiale de Broomhall House (Fife) et mort le 14 novembre 1841 à Paris, 7e comte d'Elgin et 11e comte de Kincardine, fut un diplomate et militaire britannique, surtout connu pour avoir transporté le décor sculpté du Parthénon d'Athènes à Londres.

British Museum

British Museum

Le British Museum, est un musée de l'histoire et de la culture humaine, situé dans le quartier de Bloomsbury à Londres, au Royaume-Uni. Ses collections, constituées de plus de sept millions d’objets, sont parmi les plus importantes du monde et proviennent de tous les continents. Elles illustrent l’histoire humaine de ses débuts à aujourd'hui.

Londres

Londres

Londres est la capitale et plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. La ville est située près de l'estuaire de la Tamise dans le sud-est de l'Angleterre. Londinium est fondée par les Romains il y a presque 2 000 ans. La Cité de Londres, le noyau historique de Londres avec une superficie de seulement 1,12 miles carrés conserve des frontières qui suivent de près ses limites médiévales. Londres est gouvernée par le maire de Londres et l'Assemblée de Londres.

Filmographie

Découvre d'autres Filmographie par thèmes

La source: "Jules Dassin", Wikipedia, Wikimedia Foundation, (2022, September 7th), https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Dassin.

Vous appréciez Wikiz ?

Vous appréciez Wikiz ?

Obtenez notre extension GRATUITE maintenant !

Notes et références
  1. (en) « Jules Dassin », sur Melina Mercouri Foundation (consulté le )
  2. Il est mort le lundi à l'âge de 96 ans des suites d'une grippe.
  3. (en) Current Biography Yearbook, H. W. Wilson Company, , p. 99
  4. a b c d e f et g Nécrologie dans le New York Times
  5. a b et c Nécrologie dans Le Monde
  6. a et b Nikos Kolovos, « Jules Dassin : la période grecque ou le temps de la maturité. » p. 211.
  7. Michel Démopoulos et Achilleas Kyriakidis, « En bavardant avec Jules Dassin », dans Jules Dassin, éditions du Festival international du film de Thessalonique, cité par Nikos Kolovos, « Jules Dassin : la période grecque ou le temps de la maturité » p. 211.
  8. a et b Le Cinéma grec, p. 216
  9. « Entretien avec Jules Dassin », réalisé par Claude Chabrol et François Truffaut, Cahiers du cinéma, avril 1955, p. 3.
  10. « Entretien avec Jules Dassin », p. 4.
  11. « Entretien avec Jules Dassin ».
  12. Le Cinéma grec, p. 58.
  13. a b et c Nécrologie dans Ekathimerini
Voir aussi

Bibliographie

  • Michel Demopoulos (dir.), Le Cinéma grec, Paris, Centre Georges Pompidou, 1995, coll. "Cinéma/Pluriel", (ISBN 2858508135)
  • Nikos Kolovos, « Jules Dassin : la période grecque ou le temps de la maturité», in Michel Demopoulos (dir.), Le Cinéma grec, Paris, Centre Georges Pompidou, 1995, coll. "Cinéma/Pluriel".
  • Nathalie Katinakis, Mélina Mercouri et Mikis Théodorakis: les derniers héros grecs, Paris, L'Harmattan, 2011. (ISBN 978-2-296-54935-7)
  • (en) Vrasidas Karalis, A History of Greek Cinema, New York et Londres, Continuum, , 318 p. (ISBN 978-1-4411-9447-3, lire en ligne)
  • Christian Berger, « Nécrologie des personnalités disparues en 2008 : Jules Dassin », L'Annuel du Cinéma 2009, Editions Les Fiches du cinéma, Paris, 2009, 752 p., p. 730, (ISBN 978-2-902-51616-2)

Liens externes

Catégories

The content of this page is based on the Wikipedia article written by contributors..
The text is available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike Licence & the media files are available under their respective licenses; additional terms may apply.
By using this site, you agree to the Terms of Use & Privacy Policy.
Wikipedia® is a registered trademark of the Wikimedia Foundation, Inc., a non-profit organization & is not affiliated to WikiZ.com.